• Accueil
• Présentation
• Abécédaire des comparatistes de Paris Ouest Nanterre
• Équipes
- Littérature et Idée
- Mythopoétique
- Poétique du récit
- Espaces littéraires transculturels
- Musique et littérature
• Séminaires de recherches
• Séminaires de master
• Calendrier des manifestations
• Publications
• Membres
• Doctorants - thèses
 
Abonnement à notre
lettre d'informations
e-mail :
 

Abécédaire des comparatistes de Paris Ouest Nanterre
A B C D E G I K L M N O P R S T V W X Y
C comme
Capoeira. Bel objet d’étude comparatiste que cette lutte dansée inventée par les esclaves noirs du Brésil. Plus qu’un art martial, il s’agit d’une philosophie en acte qui fait contrepoint au système de la pensée blanche et qui prouve, comme le disait Nietzsche, que les pensées sont des gestes, mais aussi qu’il faut « penser avec son pied ». La capoeira est l’art de la pensée du corps pur, du corps sans organes qui surplombe nos corps de plomb comme un ciel d’orage. Que de pensées dans le geste d’un capoeiriste, que de gesticulation mentale dans le discours d’un philosophe !
(http://www.revue-silene.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=167)
Cinéma. Littérature et cinéma constitue un axe de recherche comparatiste en constant développement. Diverses manifestations en ont témoigné, soit à la faveur d’une présentation du cinéma brésilien lors des « Journées brésiliennes de Nanterre » de 2006, soit lors d’un cycle « Carmen », figure féminine de l’Eros latin, en décembre 2011, soit à l’occasion d’une journée d’étude « Opéra et cinéma », en 2013.
Cohen. Philippe Zard dirige les Cahiers Albert Cohen (23 numéros à ce jour). Il a également publié, avec Alain Schaffner  Albert Cohen dans son siècle, (coll. « Colloque de Cerisy », éd. Le Manuscrit, 2005).
Corps. Comment le corps entre-t-il en littérature ? Comment s’inscrit- il dans le texte ? Si un corps se constitue par traduction et interprétation d’affects, comme le pensaient Spinoza ou Nietzsche, on peut dire que le corps écrit. Etudier le travail de traduction qui s’effectue entre la sémiotique du corps et la sémiotique du texte, voire celle des arts, est une problématique comparatiste majeure. Elle intéresse toutes les équipes et tous les axes du centre de recherches et concerne le lien entre poétique du corps et poétique romanesque, la présence de la voix dans le récit et à l’opéra, la question de l’expérience des limites du langage (voir « Poésie »), le corps et ses pratiques comme objet de transfert culturel, etc. Parmi les publications sur cette problématique : Le corps dans la langue, la littérature, l’histoire, les arts et les arts du spectacle. XVIIIe Colloque International des Néo-hellénistes des Universités Francophones 15-17 mai 2003, (Anna-Olvia Jacovides-Andrieu (dir.), Société Culturelle Néo-hellénique, 2005) ; Le corps et ses traductions (Camille Dumoulié, Michel Riaudel (dir.), Desjonquères, 2008) ; C. Dumoulié, « Les trois écritures des corps », in Ecritures du corps. Nouvelles perspectives, Pierre Zoberman, Anne Tomiche, William J. Spurlin (dir.), Garnier, 2013) (voir aussi Capoeira).

Littérature et Poétique comparées - Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, UFR LLphi, Bât. L, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre Cedex