• Accueil
• Présentation
• Abécédaire des comparatistes de Paris Ouest Nanterre
• Équipes
- Littérature et Idée
- Mythopoétique
- Poétique du récit
- Espaces littéraires transculturels
- Musique et littérature
• Séminaires de recherches
• Séminaires de master
• Calendrier des manifestations
• Publications
• Membres
• Doctorants - thèses
 
Abonnement à notre
lettre d'informations
e-mail :
 

Abécédaire des comparatistes de Paris Ouest Nanterre
A B C D E G I K L M N O P R S T V W X Y
E comme
Ethique. Tout un champ de recherches a émergé, aux Etats-Unis notamment ces trente dernières années, autour de l’idée que la littérature pouvait et devait contribuer au questionnement permanent des normes morales inhérent au fonctionnement de la démocratie libérale, et plus généralement, au débat public sur les questions de droit et de morale. La littérature peut être ainsi une véritable « école de la réflexion morale » : non pas au sens où elle se chargerait de transmettre un contenu normatif préexistant (des « leçons de morale »), mais parce que la lecture des grands textes littéraires nous fait traverser une expérience morale : refuge de la complexité du monde, la fiction littéraire porte en elle une réserve de sens, une gamme de nuances que le raisonnement théorique ne peut atteindre. La démarche trouve une application « à la française » avec les travaux et enseignements de Frédérique Leichter-Flack (Le Laboratoire des cas de conscience, 2012) et de Philippe Zard (« L’animal et l’homme », in La Métamorphose de Kafka, 2004). Différents cours proposés à Nanterre sous la rubrique « Ethique et littérature » parient ainsi sur la pertinence de la littérature pour décrypter les enjeux d’éthique contemporains.
Etrangère (Œuvre). Une des originalités de l’enseignement en littérature comparée à Paris-Ouest est le module « Etude d’une œuvre de langue étrangère ». Parallèlement à la méthode traditionnelle qui confronte deux ou trois œuvres empruntées à différents domaines linguistiques, on y apprend à aborder en profondeur un seul (grand) texte sans céder sur l’exigence comparatiste : le texte « étranger » y est étudié pour lui-même, mais aussi à travers ses traductions, ses transpositions (musicales, plastiques, cinématographiques), sa réception.
Europe. Si la littérature européenne n’est pas, loin de là, la seule étudiée à Nanterre (voir Brésil, Orient, Russes, Périphérie), elle figure dans nombre d’intitulés de séminaires ou de colloques. Depuis 2007, notre Centre est associé au groupe de recherche européen « Lire en Europe Aujourd’hui », créé par Franc Schuerewegen (Universités d’Anvers et de Nimègue), qui relie à présent une vingtaine d’Universités, du Nord (Pays-Bas) au Sud (Espagne). Initiative originale de chercheurs en littérature française et étrangère, LEA rencontrait ainsi l’un des fondements de la littérature comparée, la comparaison des lectures. A l’origine de nombreux colloques à l’étranger auxquels s’est associé notre centre (Porto, Anvers, Lisbonne, Cadix..), LEA a permis l’organisation par Karen Haddad, en 2010, de la première Université d’été du département de Lettres modernes, sur le thème des études littéraires et de la globalisation, qui a accueilli et logé sur le campus de nombreux étudiants et enseignants européens. Au fil des années, plusieurs doctorants ou étudiants de master de Nanterre se sont retrouvés et se retrouveront encore dans les Universités d’été organisées sous l’égide de LEA.
Ecriture de soi. Si les travaux de Philippe Lejeune sur l’autobiographie ont commencé à Nanterre, dans une perspective limitée à la littérature française, l’approche comparatiste, en passant les frontières, permet aussi de réfléchir à celles qui séparent les genres. Les distinctions entre autobiographie, autofiction, écriture de soi ou fiction de façon générale sont moins pertinentes dès qu’on les met à l’épreuve de traditions littéraires et de corpus différents. C’était le pari de Karen Haddad dans L’Enfant qui a failli se taire. Essai sur l’écriture autobiographique (Champion, 2005), et c’est un travail qui se poursuit à Nanterre à travers séminaires et thèses soutenues ou en cours (Aurélie Moioli, 2013). Un colloque sur « Les lieux de l’écriture de soi » aura lieu en 2015.

Littérature et Poétique comparées - Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, UFR LLphi, Bât. L, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre Cedex