• Accueil
• Présentation
• Abécédaire des comparatistes de Paris Ouest Nanterre
• Équipes
- Littérature et Idée
- Mythopoétique
- Poétique du récit
- Espaces littéraires transculturels
- Musique et littérature
• Séminaires de recherches
• Séminaires de master
• Calendrier des manifestations
• Publications
• Membres
• Doctorants - thèses
 
Abonnement à notre
lettre d'informations
e-mail :
 

Abécédaire des comparatistes de Paris Ouest Nanterre
A B C D E G I K L M N O P R S T V W X Y
O comme
Occident. L’Occident ne se confond pas avec le territoire européen ; il désigne aussi une frontière indécise, l'horizon mouvant du soleil couchant, le « pays du soir ». C’est cette rencontre, dans le roman moderne, entre une représentation géopolitique et un archétype imaginaire qu’étudie l’essai de Philippe Zard, La Fiction de l’Occident. Une communauté de questionnements sur la condition occidentale nourrit les œuvres de Th. Mann, de F. Kafka et d’A. Cohen, trois auteurs européens qui, tout à la fois, sont et ne sont pas « d’Occident ». Les trois œuvres explorent l’Occident dans son ambivalence (mythe d'autochtonie ou dynamique de déracinement, mythe du déclin ou utopie du progrès, mythe du sens ou idéologie de la puissance) à travers les itinéraires problématiques d’embusqués de l'existence, d’adolescents ingénus, d’imprécateurs amoureux, de juifs en errance ou d’arpenteurs sans mandat. C’est en continuité avec ce premier essai que Philippe Zard explore d’une part les représentations fictionnelles de la Révolution française et d’autre part les avatars classiques et modernes de la figure juive dans les lettres.
Opéra. Les études sur l’opéra constituent une spécificité nanterroise depuis Françoise Ferrand, qui fut à l’initiative d’un séminaire repris par Jean-Yves Masson puis par Emmanuel Reibel. Elles se déclinent à la fois sur le plan pédagogique, grâce à des partenariats institutionnels dont bénéficient les étudiants de master (Opéra de Paris, mais aussi Théâtre du Châtelet, Opéra-Comique ou Théâtre de l’Athénée) et sur le plan de la recherche, puisque le genre de l’opéra est un lieu idéal pour penser tant les intermédialités artistiques que les questions de réception, de diffusion et de popularisation de la littérature. Plusieurs journées d’étude se sont succédé, consacrées à La donna del lago de Rossini au cœur du romantisme européen, en partenariat avec l’Opéra de Paris (2010), ou encore à Opéra et Cinéma aujourd’hui (2013) en partenariat avec les Universités de Besançon et de Rennes. Deux thèses sont en cours sur la question des écrivains-librettistes dans la période post-wagnérienne et sur celle du mythe d’Héro et Léandre dans l’opéra baroque.
Orient. L’Orient, construction imaginaire des Occidentaux et point mobile de désorientations culturelles multiples dans l’histoire de la littérature, est un vaste objet d’études pour les comparatistes de Nanterre, et l’occasion de collaborations fructueuses avec les francisants. L’histoire de la fascination européenne pour l’Orient, et la déconstruction de cette notion à l’aide de l’histoire, de l’anthropologie et des études culturelles caractérisent notre approche. La tradition du voyage en Orient depuis l’époque médiévale a été étudiée par Marie-Christine Gomez-Géraud et Jean-Claude Laborie, et la francophonie orientale et les questions coloniales et postcoloniales ont été abordées par Jean-Marc Moura et Carole Boidin. L’Orient imprègne nos travaux, du Proche-Orient arabe, qui est au cœur de la recherche menée par Carole Boidin, à l’Extrême-Orient dont les pratiques lettrées et les traditions théâtrales ont donné lieu à des recherches de la part de William Marx, en passant par les terres bibliques explorées par Sylvie Parizet. Il est également représenté dans bon nombre d’enseignements tels que ceux qui concernent les écritures du mythe, l’influence de la Bible ou les relations interculturelles.

Littérature et Poétique comparées - Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, UFR LLphi, Bât. L, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre Cedex