• Accueil
• Présentation
• Abécédaire des comparatistes de Paris Ouest Nanterre
• Équipes
- Littérature et Idée
- Mythopoétique
- Poétique du récit
- Espaces littéraires transculturels
- Musique et littérature
• Séminaires de recherches
• Séminaires de master
• Calendrier des manifestations
• Publications
• Membres
• Doctorants - thèses
 
Abonnement à notre
lettre d'informations
e-mail :
 

• Publications du centre

Eros latin. Actes du congrès international de Procida (13-15 septembre 2012), Michele Costagliola d’Abele, Camille Dumoulié, Carlo Vecce, (éds.), Naples,  Università degli Studi di Napoli « L’Orientale », ISBN 978-88-6719-072-0 : http://opar.unior.it/1865/

Colloque Eros latin


PRÉSENTATION

Quelles que soient ses métamorphoses à travers les siècles, l’idée de latinité est toujours vivante. Mais que recouvre-t-elle vraiment ? Quelle place et quelle fonction culturelle occupe-t- elle dans un monde globalisé ? Cette notion, qui a pu correspondre à une idéologie identitaire ainsi qu’à une vision impérialiste et colonialiste, semble s’offrir aujourd’hui à d’autres interprétations et à d’autres devenirs. L’espace latin est désormais un lieu de métissage et d’hybridation, de dialogue des cultures et des religions, qui fait entrer en connexion de nombreux continents, Europe, Amérique, Afrique, à tout le moins. Mais les latinités constituent-elles un espace culturel homogène qui serait la Latinité ? La notion même d’Amérique latine fait problème. Chaque pays, chaque ensemble géographique construit une image du « latin » qui relève plus du fantasme et du mythe que de l’histoire. De tout cela témoignent les diverses pratiques culturelles : littérature, arts plastiques, cinéma, musique, danse, gastronomie, etc.

Or, rien n’est plus culturel que l’érotisme. Et en émigrant de la Grèce vers Rome, Eros a changé de nature. La vie sexuelle à Rome, la figure érotique de l’Empereur, la littérature (Ovide, Pétrone, Apulée… ), les lois romaines, la fascination phallique (dont parle Pascal Quignard), tout témoigne d’une configuration latine d’Eros. Culturellement et fantasmatiquement, elle est encore prégnante, soit dans l’évocation moderne de l’érotisme de la Rome antique au cinéma ou en littérature, soit dans la permanence de types, de symboles, d’images ou de préjugés. Entre la poésie de l’amour courtois, le mythe de Don Juan, les figures de Carmen ou de Valentino, la vison de l’homme et de la femme futuristes, la promotion conceptuelle du phallus et du Nom-du-Père par Lacan, le tango et la samba, West Side Story et Les Cent Vingt journées de Sodome, l’Eros latin fait se connecter les mondes les plus hétérogènes et tisse des liens qui, à travers l’histoire, relient les corps, les imaginaires et les pratiques culturelles.

Tel est ce dont témoignent les textes ici réunis, qui émanent de chercheurs du monde entier. Ils sont regroupés en deux grands ensembles. Le premier offre un panorama historique allant de la Rome antique aux Renaissances d’Eros. Le second se présente comme une cartographie érotique de la Latinité contemporaine.

Le congrès dont les actes sont ici publiés a été organisé par le Centre de recherches en Littérature et Poétique comparées de Paris Ouest-Nanterre en association avec l’Ecole doctorale en Etudes Italiennes de l’Université « L’Orientale » de Naples et le Doctorat Eramus Mundus « Cultural Studies in Literary Interzones ».

SOMMAIRE

Première partie
ALESSANDRO BENUCCI
15
Didon aux Enfers avatars d’une figure de l’éros latin dans le pre-humanisme italien
NELLA BIANCHI BENSIMON
29
La messa a morte di eros: Anteros sive contra amorem di Battista Fregoso
CAROLE BOIDIN
45
«Après avoir amusé les vieux conteurs d’Ionie» : les métamorphoses de l’éros latin dans l’Âne d’or et quelques unes de ses récritures
ROSSELLA BONITO OLIVA
57
L’amore teme la luce
SOPHIE CHIARI
69
Shakespeare relu à la lumière de Pascal Quignard : l’éros latin de Coriolan
GIOVANNA CORLETO
83
L’eros in Boccaccio, tra sublimazione e fisicità
MARCEL DITCHE
89
Éros noir dans la légende d’Acis et Galatée
(Ovide Les Metamorphoses, XIII, 722/900)
CAMILLE DUMOULIE
95
Phallophanies
JEAN-CLAUDE LABORIE
109
L’éros latin à l’épreuve de l’indien ; missionnaires, colons et indigènes au Brésil, au XVIe siècle
FRANÇOIS LAROQUE
117
L’Éros romain dans Antoine et Cléopâtre
ANA LÚCIA M. DE OLIVEIRA
125
Sur les amours des nonnes dans les lettres luso-brésiliennes du XVIIème siècle
FRANCESCA MANZARI
135
De la cobla à la stanza, du trobar clus à Éros mélancolique
Lecture comparée de doutz brais e critz et de la canzone dottrinale
JONATHAN POLLOCK
153
La clinique vénérienne de Lucrèce dans le 4e livre du De rerum natura
Deuxième partie
ROBERTO ADDINO
165
Les nuances érotiques du langage mystique : le cas de Raïssa Maritain
SILVIA CONTARINI
177
Marinetti, o l’erotismo-eroismo (anti)latino
SIMONA COSTA
187
L’eros dannunziano
YVES-MICHEL ERGAL
199
Éros latin et libertinage homosexuel dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust
MARIA CRISTINA FRANCO FERRAZ
207
Éros cannibal : perspectives tropicales
ANNE FETT
217
Dalla scandalosa vitalità al sesso mercificato e mortuario: migrazione e mutazione dell’eros nel cinema di Pier Paolo Pasolini
JULIETTE FEYEL
231
Le phallus latin et la libido dominandi fasciste d’après D.H. Lawrence et Georges Bataille
FRANCA FRANCHI
241
Éros en question : le regard de l'amande
MARIA ALESSANDRA GIOVANNINI
253
Desembar co en Citerea: il tema erotico nel poemario di Jaime Gil de Biedma
ELIANE ROBERT MORAES
265
Puta, putus, putida. Rêveries étymologiques autour de la prostituée
GIUSEPPINA NOTARO
273
Amore saffico e identità: la trilogia di Esther Tusquets
ELISABETH RALLO DITCHE
281
Werther et Don Juan
EMILIA SURMONTE
287
L’amour est une ombre. L’érotique du regard dans Les Géorgiques de Claude Simon
CARLO VECCE
295
La scoperta della gioia: Pasolini e la Trilogia della vita
GERMANA VOLPE
303
Érotisme et mythe dans Lampedusa de Rafael Argullo

Littérature et Poétique comparées - Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, UFR LLphi, Bât. L, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre Cedex