• Accueil
• Présentation
• Abécédaire des comparatistes de Paris Ouest Nanterre
• Équipes
- Littérature et Idée
- Mythopoétique
- Poétique du récit
- Espaces littéraires transculturels
- Musique et littérature
• Séminaires de recherches
• Séminaires de master
• Calendrier des manifestations
• Publications
• Membres
• Doctorants - thèses
 
Abonnement à notre
lettre d'informations
e-mail :
 

• Publications du centre

Les Frontières littéraires de l'économie - XVIIe - XXe siècles, Martial Poirson, Yves Citton et Christian Biet, 2008, éd. Desjonquères


[Textes de : Christian Biet, Yves Citton, Rachel Danon, Jean-Joseph Goux, Geneviève Lafrance, Florence Magnot-Ogilvy, Elsa Marpeau, Craig Moyes, Clément Paradis et Stéphane Chaudier, Martial Poirson, Laurence Vanoflen.]

La pensée économique a destin lié avec l’invention de la modernité, depuis son émergence à l’aube du XVIIIe siècle jusqu’à son triomphe contesté de nos jours. Elle s’est progressivement imposée comme le modèle dominant de représentation du monde à travers le langage, l’imaginaire collectif et les consciences individuelles. De cette évolution, la littérature a présenté à la fois des symptômes, des réflexions critiques et des dépassements poétiques.
Le présent volume regroupe une douzaine d’études explorant quelques zones frontières où s’entrecroisent, depuis quatre siècles, discours économiques et discours littéraires. De Scarron à Proust, en passant par le théâtre du XVIIIe siècle, André Chénier, Isabelle de Charrière ou Zola, les questions posées relèvent d’une éminente actualité : comment articuler valeurs morales et valeurs financières, économie domestique et marchés spéculatifs? Comment juguler la marchandisation de l’humain et de ses affects? Comment gérer le commerce des biens culturels et symboliques? Comment mettre en spectacle la vente de la chair — celle de l’esclave ou de la prostituée?
Dans les regards croisés qui s’échangent ainsi entre théories et fictions, il apparait que la parole littéraire avait déjà mis en place, depuis plusieurs siècles, des sensibilités et des savoirs qui sont aujourd’hui encore largement en avance sur la discipline économique qui guide — souvent en aveugle et peut être vers l’abîme — le destin de nos sociétés.

Coordonné par Martial Poirson, Yves Citton et Christian Biet, cet ouvrage regroupe également des contributions de Stéphane Chaudier, Rachel Danon, Jean Joseph Goux, Geneviève Lafrance, Florence Magnot Ogilvy, Elsa Marpeau, Craig Moyes, Clément Paradis et Laurence Vanoflen.

216 pages - 25 €
Format : 140 x 220
ISBN : 978 2 84321 108 9
Parution : 2008

SOMMAIRE

Introduction : Yves Citton et Martial Poirson, « L’économie à l’œuvre »

I : REPRÉSENTATIONS DE L’ÉCONOMIE
Martial Poirson, « Quand l’économie politique était sur les planches : Argent, morale et intérêt dans la comédie à l’Âge classique »
Elsa Marpeau, « La circulation de l’argent dans L’Héritier ridicule de Scarron : désordre social et confusion sexuelle »
Geneviève Lafrance, « La Dot de Suzette, ou la science des bienfaits à l’épreuve du romanesque »
Clément Paradis et Stéphane Chaudier, « La Bourse ou le temps : l’imaginaire financier de Marcel Proust »

II : ÉCONOMIES DE LA REPRÉSENTATION
Craig Moyes, « Redonner cours à d’anciennes espèces : Guez de Balzac et l’économie politique de la gloire »
Florence Magnot-Ogilvy, « “Mais où voit-on ce désintéressement parfait ?” L’embarras des échanges dans les dédicaces du Chevalier de Mouhy »
Yves Citton, « La propriété poétique, c’est le vol de l’abeille. Éloge du copillage chez André Chénier »
Jean-Joseph Goux, « Émile Zola : de l’argent de l’écriture à l’écriture de L’argent »

III : REGARDS AUTRES SUR L’ÉCONOMIE
Laurence Vanoflen, « Richesse, redistribution, commerce, pitié: Isabelle de Charrière dans la Révolution »
Rachel Danon, « Les fuites de l’économie coloniale dans les représentations littéraires du marronnage »
Christian Biet, « “Argent contre chair”, “argent contre plaisir”. Le théâtre comme actualisation, figuration et dépassement de l’échange économique »


Littérature et Poétique comparées - Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, UFR LLphi, Bât. L, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre Cedex